BAOBAB

Le plus gros baobab de Madagascar appartient à l’espèce « grandidieri ». Il mesure 27,30 mètres de circonférence et vit dans la région de Morombe ! Il est probablement âgé de mille ans ! Peut-être plus. Les baobabs donnent une impression de force et de puissance. Si on y regarde de plus près les choses sont à nuancer. Des études récentes ont montré que les baobabs peuvent vivre très longtemps. Le plus vieux actuellement connu à Madagascar appartient à l’espèce rubrostipa et serait âgé de 1600 ans. Il vit dans la réserve de Tsimananmpetsotse. Une telle longévité pourrait être liée à une solide constitution ! Il n’en est rien. Le tronc et les branches des baobabs ne sont pas constitués de bois mais d’un parenchyme plus ou moins spongieux qui renferme jusqu’à 80% d’eau. Chez les baobabs toutes les cellules sont vivantes jusqu’au coeur ! Ceci explique leurs incroyables capacités de cicatrisation. Les géants supportent bien les mutilations naturelles ou pratiquées par l’homme. Ils régénèrent facilement ce qui leur vaut parfois des formes étonnantes.